Psychologie


Sylvie Richard-Bessette, prof.

 

Réussir ses études au collégial
(voir aussi dans le site du cours pour d'autres outils)

Faire de la recherche

Ressources en orientation scolaire

"Regarder d'un bon oeil"
Manon Otis

 

La psychologie: une science

"Il n'est guère de science dont le public se fasse une image correcte. Mais la psychologie occupe assurément à cet égard la position la plus inconfortable. Elle est en effet victime d'une perpétuelle confusion entre science et sens commun, confusion d'autant plus tenace et subtile qu'on la trouve aussi bien du côté du profane que du côté du spécialiste. Sur les atomes, on laisse parler le physicien, et on l'écoute. Mais que l'on parle de l'humain, et chacun a son mot à dire et ne s'en fait faute. Ce que peut en dire le spécialiste semble connu d'avance ou, s'il advient que cela choque nos conceptions, nous paraît erroné. Alors que nul ne songe à se substituer à l'ingénieur, ou au chirurgien, on se réserve couramment le droit de discuter, de mettre en question, voire de réfuter les propositions du psychologue, qu'elles soient d'ordre théorique, ou d'ordre pratique. Tout le monde se croit psychologue, et l'est d'une certaine façon, mais non au sens où il faut l'entendre du point de vue d'une science ." [C'est nous qui mettons en gras] (Richelle, 1968, p. 9-10) - Richelle, M. (1968). Pourquoi les psychologues ? Bruxelles: Dessart.
# de visiteurs = | À propos de ce site | Me contacter | Mis à jour le 25 mai 2016, en service depuis ©2000